Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2014 3 29 /01 /janvier /2014 17:55
Ainsi résonne l'écho infini des montagnes - Khaled Hosseini

Résumé En Afghanistan, des années 1950 à nos jours, mais aussi à Paris dans les années 1970, en Californie dans les années 2000 et sur une île grecque aujourd’hui. A Shadbagh, un minuscule village agricole, Abdullah, 10 ans, s’occupe de sa petite sœur Pari. Entre les deux enfants, le lien est indéfectible, ce qui leur permet d’oublier la mort de leur mère, les absences de leur père qui cherche désespérément du travail et ces jours où la faim les tenaille encore plus qu’à l’habitude. Un jour, leur père décide de partir pour Kaboul où l’oncle Nabi lui aurait trouvé un emploi et d’emmener Pari avec lui. Abdullah sent qu’il se trame quelque chose. Et de fait, leur père, préférant « couper un doigt pour sauver la main », vend Pari à la riche famille pour laquelle travaille Nabi. Une séparation déchirante qui pèsera sur toute la vie d’Abdullah, même après son exil aux Etats-Unis. La petite Pari oublie et grandit à Paris où sa mère, Nila, trop libre pour la société afghane, s’est enfuie au milieu des années 50. Nabi est resté auprès de Suleiman, le mari de Nila, devenu handicapé suite à un AVC. Des années plus tard, bien après la chute des Talibans, Abdullah n’a pas oublié Pari qui, elle, n’a jamais pu combler une sensation de vide, comme s’il lui manquait quelque chose d’indispensable, dont elle ignorait tout…

 

Un beau livre tout en sensibilité et en poésie ! Une histoire d’hommes et de femmes sur plusieurs générations avec pour fil rouge l’Afghanistan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fendlabise - dans Lecture
commenter cet article

commentaires

Marielle 25/11/2014 22:52

Fini hier soir. Passionnant, prenant, tourmentant, résonnant. Je recommande.
Merci pour m'avoir fait découvrir ce livre.

Présentation

  • : Le blog de PatouilleandCo
  • Le blog de PatouilleandCo
  • : Je bidouille, je patouille et j'adore ça ! Sans prétention, juste le plaisir de partager...
  • Contact

Plus on partage, plus on possède. Voilà le miracle !

Léonard Nimoy


PROJET365 ma galerie